Concert Michel Fugain à Grimaud le 7 août 2018

7 mardi août 2018

22h00

Château De Grimaud

32.00 €

Zoom sur les artistes

Plus d'infos sur le concert Michel Fugain à Grimaud

« C'est un beau roman, c'est une belle histoire

C'est une romance d'aujourd'hui »

L'avantage avec les artistes ayant 50 ans de carrière, c'est que la seule évocation de quelques paroles permet de se souvenir, de s'évader quelques précieuses minutes dans l'enfance ou l'adolescence...

Si on lui avait dit à ses débuts, en 1966, que 50 ans plus tard, il serait encore sur scène, dans la lumière, chantant toujours, et toujours aussi passionné par ce qui n'était au départ qu'un pari, un passe-temps puis peu à peu un métier, il aurait explosé de rire... parce que tout ça n'est pas sérieux.

Et pourtant en 50 ans il a tracé un chemin tellement atypique ! 50 ans de chanson certes, mais pas que.

Premier succès en 1967 (« Je n'aurai pas le temps »), premier essai de comédie musicale qui va déboucher sur l'envie de créer une troupe. Elle existera en 72 et s'appellera Le Big Bazar. Cette période-là dépasse tous les entendements.

La troupe va remporter un succès hors du commun (4 mois à l'Olympia de Paris par exemple), Fugain va composer un nombre incroyable de chansons qui vont stratifi¬er et qui sont toujours d'actualité : « Fais comme l'oiseau », « Une belle histoire », « La Fête », « Chante », « Attention mesdames et messieurs », « les Acadiens ».

C'est également dans cette troupe qu'il va apprendre son métier, dit-il, à raison de 8 mois de tournée par an. Inracontable en quelques lignes cette épopée va durer 5 ans, de 72 à ¬76.

Le 28 novembre 1978 : fi¬n des troupes !

Michel Fugain fera le chanteur dans un schéma plus classique. Il ouvrira un atelier-école à Nice, aux Studios de la Victorine.

En parallèle, il signe un très beau retour musical avec la chanson « Viva la vida » (1988)

Après quelques passages à vide et le décès de sa fille, comme pour boucler sa boucle, Michel Fugain commence à imaginer une bande. Une bande de musiciens. Ses pairs.

Improbable. Réunir des vrais bons musiciens qui sont tous des lonesome cowboys n'est pas chose facile. Il faut montrer patte blanche. Mais parce qu'il est ce qu'il est, ça marche au-delà de toute espérance.

La bande s'appellera Pluribus...

Tous les artistes de Michel Fugain